Accélérer votre cycle de développement noyau avec QEMU

stefanhaLe développement noyau est souvent associé aux crash de systèmes au moment du reboot, au debugging via des consoles série, et à un processus de développement lourd. Les développeurs savent que des cycles de développement courts sont important pour leu productivité.

L’émulateur de machine QEMU et le virtualiseur offrent une façon de tester les kernels dans des machines sans risque de bloquer la machine physique. Ils rendent également le debug kernel plus facile que sur une machine physique. Le développement kernel avec QEMU permet de tester des changements de code en quelques secondes.

Cette présentation se propose de passer en revue les méthodes de compilation, de test et de debug kernel utilisant QEMU. Les approches courantes incluent le build d’un initramfs personnalisé ou le partage du système de fichiers de l’hôte avec la machine virtuelle. Seront également abordés des cas d’utilisation plus avancés comme le cross développement et l’apport de drivers utilisant QEMU.

Cette présentation est destinée à toute personne souhaitant réduire le cycle de développement kernel et

This presentation is aimed at anyone wishing to shorten their kernel development cycle and surmonter certains des obstacles de développement de logiciels bas niveau.

Stefan Hajnoczi, Red Hat